ALLEMAGNE | UNIVERSAL CONFIRME SA POSITION DE LEADER DU MARCHÉ

La major berlinoise confirme sa place de leader au premier semestre 2017 dans le segment LP mais également celui des singles. Elle se place juste derrière Sony Music dans le secteur des compilations.

Grâce à ses bons résultats, Universal Music a obtenu au premier semestre 2017 une part de marché dans les charts LP de 40,38% (1er semestre 2016 : 36,72%). En ce qui concerne les compilations, Universal Music est passée en l’espace d’une année de 33,73% de part de marché dans les charts (en 2016) à désormais 41,48%.

Le bilan du premier semestre de Warner Music est également très positif. Dans le classement charts des LP, l’entreprise d’Hambourg se place au deuxième rang avec 24,53% et renvoie Sony Music, avec ses 19,48%, de nouveau au 3ème rang.

Part des LP dans les charts au 1er semestre 2017 en comparaison avec le 1er semestre 2016 
Source : GfK Entertainment 

Le seul secteur dans lequel Universal Music enregistre une contreperformance est celui  des singles dans lequel elle enregistre une légère baisse par rapport au semestre équivalent de l’année précédente à 36,64% (1er semestre 2016 : 39,77%), tout en conservant sa place de leader.

L’entreprise GoodToGo a su garder sa 4ème place dans les charts LP et sa première place d’indépendante avec une part de 4,82% (1er semestre 2016 : 6,50%). Soulfood s’assure elle une 5ème place avec 2,55% suivie de Tonpool avec 2,33%, en baisse de deux points comparé au premier semestre 2016.

Parmi les musiciens ayant contribué aux bons résultats d’Universal Helene Fischer et son album éponyme ont largement contribué à la croissance de la part de marché de la major, tout comme Rammstein, Klubbb3, die Kelly Family et Adel Tawil. Chez Warner Music, on retrouve Ed Sheeran, die Toten Hosen, die Broilers, et Kontra K, alors que chez Sony Music, Depeche mode, Rag’N’Bone man et Bushido ont explosé durant le premier semestre.

Palmarès Albums des artistes à succès au premier semestre 2017 

Source : GfK Entertainment

Universal Music prend également la tête des classements en production locale pour l’année 2017 avec 30,09% dans les charts sur les LP. Warner Music suit dans ce même secteur avec 11,86%. Sony Music se place juste derrière au 3ème  rang avec 11,64% et accuse une perte de 5% en comparaison avec le classement de l’année précédente.

En ce qui concerne le classement singles production locale, Sony Music défend sa place avec 8,87% devant Warner Music qui elle enregistre 4,36%.

Sony/ATV est incontestablement en tête du  palmarès dans le domaine de l’édition musicale au premier semestre avec 25,49% de part de marché devant Warner/Chappell qui obtient 21,70% et devant Universal Music Publishing group à 15,39%.

On retrouve BMG à la 4ème place avec 15,08%. Kobalt occupe la 5ème place avec 6,59% de part de marché. En comparaison avec le 1er semestre 2016, Warner Chappell a su incontestablement tirer son épingle du jeu dans le classement de l’édition musicale avec une hausse de 6,5%.

0