MONDE | MERLIN A VERSÉ 1 MILLIARD DE DOLLARS AU SECTEUR INDÉPENDANT DEPUIS LE LANCEMENT

Depuis son lancement en mai 2008, Merlin, l’agence mondiale des droits musicaux, qui négocie les paramètres économiques de la licence musicale avec plus de 20 services de musique numérique pour le compte de labels indépendants, a versé 1 milliard de dollars à ses 20 000 labels et distributeurs indépendants dans 53 pays autour du monde.

Après avoir augmenté les paiements de 42 millions de dollars en 1 an, les paiements ont dépassé 89 millions de dollars en 2014; 160 millions de dollars en 2015; 232 millions de dollars en 2016; et pour 2017, 353 millions de dollars.

« Cela me rend extrêmement fier d’atteindre ce niveau » , a déclaré le directeur général de Merlin, Charles Caldas, dans un communiqué. « Comme tous les meilleurs labels indépendants, Merlin est dirigé avec passion, c’est une entité petite et efficace, même si elle a une responsabilité mondiale étendue et profonde. Notre structure unique a permis aux membres de Merlin de se situer au centre du marché streaming, tout en permettant aux services digitaux de musique de capitaliser sur l’immense demande des consommateurs de musique indépendante » .

Le fondateur de Tommy Boy, Tom Silverman, note que «lorsque nous avons rêvé de Merlin, nous espérions mieux rivaliser avec les quatre Majors, pouvoir négocier des offres concurrentielles pour nos membres et participer aux actions de décisions de l’industrie. Nous n’avons jamais rêvé que nous finirions par distribuer un milliard de dollars à notre secteur. Et ce n’est que le début! »

Pendant ce temps, Ashley Whitfield, propriétaire de Evolution Ltd, basé à Hong Kong, note que, en plus du versement de 1 milliard de dollars, la présence de Merlin sur le marché lui a permis de négocier un deal avec Warner Music Group pour céder une partie de sa musique afin d’acheter Parlophone Records sans que des indépendants ne protestent à l’UE contre cette acquisition. « Un milliard de dollars – sans parler de la cession de Warner, et d’autres réalisations clés« , a déclaré Whitfield. « Merlin a été la clé essentielle pour des milliers de labels indépendantes, grands et petits, pour prospérer à l’ère numérique » .

De plus, l’année dernière, Merlin a récolté plus d’argent venant du Brésil qu’en France, notant que la chaîne de streaming a fait en sorte que beaucoup de ses membres aient une présence internationale. Caldas a noté que grâce au monde numérique, environ 42% des membres de Merlin gagnent plus d’argent à l’extérieur de leur territoire, alors que seulement 16% des membres de labels peuvent démontrer le même résultat en matière de musique physique.

« Grace à Merlin, les compagnies de musique indépendantes peuvent rivaliser avec les plus grandes maisons de disques« , a déclaré Darius Van Arman, co-propriétaire de Secretly Label Group, dans un communiqué. « Maintenant que Merlin a payé plus d’un milliard de dollars à ses membres, nous pouvons dire fièrement que Merlin est un pilier essentiel de l’économie musicale, en soutenant un marché juste, sain et diversifié pour les artistes et les entreprises de toutes tailles » .

0

Pour plus d'informations : https://www.billboard.com/articles/business/7942251/merlin-payouts-indie-labels-1-billion-milestone?utm_source=Sailthru&utm_medium=email&utm_campaign=Record%20Labels%20Update&utm_term=biz_recordlabel