ALLEMAGNE | DES BLESSÉS SUR LE RETOUR DU LOLLAPALOOZA

La dernière édition du Lollapalooza Festival ayant pris place au Berliner Trabrennbahn Hoppegarten a accueilli les 9 et 10 septembre 2017 près de 85000 visiteurs. Une édition marquée par les problèmes rencontrés par les festivaliers qui se sont retrouvés dans des transports en commun engorgés. Une quarantaine de personnes auraient été blessées des suites notamment d’évanouissements, selon un rapport de la police. À l’origine des problèmes rencontrés par les visiteurs pour leur retour, des accès étroits et limités de la station de S-Bahn, le nombre limité de trains et des wagons surchargés.

La mise en place de trains plus longs et en plus grand nombre ne s’est faite que tardivement. Afin d’éviter qu’une telle situation se reproduise, davantage de S-Bahn ont été mis à disposition le dimanche. Tommy Nick, porte-parole du festival, souligne : « Nous savions que cela relèverait du défi ». Certaines précautions avaient donc été prises en amont, dont des messages affichés sur des écrans : « attentes prolongées », « Nous vous conseillons de prévoir votre retour à l’avance ». Tommy Nick ajoute : «  Ce sont des situations qui arrivent très fréquemment dans des événements de cette ampleur. Les gens restent debout toute la journée et sont déshydratés. »

À l’affiche du Lollapalooza cette année, on a pu entre autres retrouver les Foo Fighters, Kungs, Yellow Claw, Metronomy, ou encore Django Django. Lors de sa première édition, le Lollapalooza avait en 2015 élu domicile sur les plaines de l’ancien aéroport Tempelhof de Berlin et avait déjà essuyé des critiques concernant notamment sa mauvaise organisation.

Dans un communiqué de presse, les organisateurs indiquent qu’au vu des infrastructures concernant les arrivées et départs ainsi que les contraintes réglementaires, la tenue du festival à Hoppegarten ne sera pas renouvelée. La prochaine édition se tiendra au Berliner Olympiapark, les 8 et 9 septembre 2018.

0