ALLEMAGNE | BVMI : PLUS DE RESPONSABILITÉS POUR FLORIAN DRÜCKE

Florian Drücke © Markus Nass

Le BVMI, l’association fédérale de l’industrie musicale, équivalent du SNEP, a annoncé élargir le périmètre de Florian Drücke. Actuellement directeur général, Drücke devient également le nouveau PDG. Il représentera dorénavant l’association à l’international au sein de l’IFPI (International Federation of the Phonographic Industry) et sera nommé  comme représentant à la GVL (Gesellschaft zur Verwertung von Leistungsschutzrechten, l’équivalent de la Spré).

Du mouvement également au sein du conseil d’administration : Dieter Gorny vient tout juste d’annoncer ne pas vouloir renouveler sa candidature à la présidence du conseil, après dix ans de mandat. Un président d’honneur, qui travaillera aux côtés de Drücke, sera élu par le conseil d’administration au cours de l’assemblée générale qui se tiendra cet automne.

Originaire de Heidelberg, Florian Drücke a étudié le droit à Berlin, terminé sa maîtrise à Toulon et écrit sa thèse à l’université de Greifswald en 2004. Il intègre en 2006 le BVMI en tant que conseiller juridique pour prendre deux ans plus tard la direction du service juridique et du lobbying politique. Directeur  général du BVMI depuis novembre 2010, il est également membre du conseil culturel franco-allemand et du Global Future Council sur l’avenir de l’information et du divertissement  du World Economic Forum.

0

Contact : Florian DRUCKE