ALLEMAGNE | L’OFFICE FÉDÉRAL DES ENTENTES ALLEMAND INTERDIT LE RACHAT DE FOUR ARTISTS PAR CTS EVENTIM

Andreas Mundt, Président de l’Office Fédéral des Ententes, l’a récemment confirmé : « En tant qu’opérateur du système de billetterie le plus important en Allemagne, CTS Eventim jouit grâce à sa plateforme en ligne eventim.de d’une position dominante sur le marché ». Il ajoute que les organisateurs de concerts et de tournées ainsi que les points de vente de tickets « sont tributaires de CTS, lorsqu’ils souhaitent commercialiser leurs tickets ». CTS Eventim bénéficie donc d’une très solide position sur le marché de la vente en ligne de billets à travers son site eventim.de, et a déjà par le passé intégré divers organisateurs d’événements dans sa structure. Selon Mundt, en acquérant Four Artists, l’entreprise aurait « le contrôle de contingents supplémentaires et affirmerait sa position sur le marché ».

Concrètement, avec cette opération, CTS Eventim intégrerait un producteur d’événements majeur dans son groupe. Cela représenterait un contingent de l’ordre de 500 000 à 1 million de billets supplémentaires par an. Les possibilités de développement des concurrents seraient alors gênées.

D’après une estimation de l’Office Fédéral des Ententes, 60 à 70% des places de concerts commercialisées en Allemagne via le système de billetterie seraient distribuées par CTS Eventim.

CTS Eventim a annoncé avoir pris connaissance de cette décision, et en vérifier les fondements juridiques. Ils ré-affirment leur position selon laquelle la reprise de Four Artists est légale et se réservent “le droit d’intenter une action en justice contre la décision« .

Dans son communiqué de presse, l’Office Fédéral des Ententes annonce quant à lui poursuivre CTS Eventim pour «suspicion d’abus de position dominante sur un marché en concluant des contrats exclusifs avec des organisateurs et des points de vente de billets». Une décision sur cette procédure devrait être rendue prochainement.

0